top of page

LA POULE LIMOUSINE

Historique

La poule Limousine ou aussi nommée « coq de pêche du limousin » en raison de la principale vocation de cette race et notamment du coq, qui est de fournir des plumes pour la fabrication de leurres artificiels « mouches », utilisés pour la pêche à la truite. On ne s’étonnera pas que cet usage fut développé dans une riche région riche en ruisseaux et torrents dévalant des contreforts du Massif Central.


La poule Limousine est à la base une petite poule rustique et locale plutôt disparate, élevée dans les fermes limousines depuis la nuit des temps, sans véritable renommée si ce n’est celle de produire des plumes. L’utilisation de « mouches » artificielles est déjà attestée au IIème siècle par le grec Claudius Elien. Cette spécificité ne la mit cependant pas à l’abri de la raréfaction qu’elle connut au moment de la Seconde Guerre Mondiale.
Le renouveau de la pêche sportive et notamment à la mouche lui vaut d’être tirée d’affaire et c’est une véritable
filière qui s’est constituée depuis vingt années maintenant pour fournir au monde des pêcheurs les meilleurs produits.
Sa renommée en devient internationale même si elle n’est pas exclusive en ce domaine.

La première description officielle qui en fut faite remonte à 1931 à Société centrale d’aviculture de France (SCAF), ce qui est relativement tard pour une race aussi ancienne. Sa vocation l’avait sans doute mise à l’abri d’une reconnaissance spécifique dans la mesure où elle ne subissait pas de concurrence directe. Dans les années 1980 au moment de sa résurrection il sembla néanmoins nécessaire de lui donner un statut dû à l’hétérogénéité des sujets qui de fait, ne pouvait constituer une offre homogène sur un marché de la pêche qui lui même se structurait. Ce fut chose faite en 1990 au niveau national et en 1992 au niveau international. Pour ce faire, le standard requis prit en compte les critères morphologiques et phénotypiques retenus pour les anciennes races et les spécificités liées à la production de plumes pour la pêche.

Comportement & Caractère

On retrouvera chez la poule Limousine les caractéristiques propres aux volailles rustiques élevées en milieux rudes. Vivacité, indépendance, rusticité.

Ce ne sont pas des animaux compliqués.

Pour les éleveurs amateurs ou dilettantes, on se conformera aux besoins standards, abri confortable, espace, verdures, ombre, bien être.

 

Aspect Général et Standard de race

Le Coq de pèche du Limousin ou Poule limousine sont issus d’ancienne races fermières des régions granitiques du Limousin, plus particulièrement de Haute Corrèze, en moyenne altitude et sous climat vif.

Son standard n’a été établi et homologué que récemment.


Aspect général : volaille de type fermier, de taille moyenne, à ossature fine.

Bonne pondeuse et couveuse.

Sélectionnée principalement en raison de l’aptitude des plumes du coq à se prêter à la fabrication de mouches artificielles pour la pêche.

Caractéristiques du coq

Corps : assez ramassé, plutôt large, port légèrement relevé.
Cou : longueur moyenne, camail abondant retombant sur les épaules et atteignant le début du dos.
Dos : assez court, plat, légèrement incliné vers l’arrière.
Épaules : larges, bien couvertes par le camail.
Ailes : portées haut et serrées au corps.
Selle : large, abondamment garnie de longues lancettes.
Queue : portée relevée sans atteindre l’angle droit, de taille moyenne, faucilles peu abondantes mais bien arquées.
Poitrine : large, proéminente.
Abdomen : peu développé.
Tête : moyenne.
Face : rouge, lisse.
Crête : rouge, simple, taille moyenne, droite, s’avançant sur le bec, le lobe se détachant de la nuque.
Barbillons : rouges, assez développés.
Oreillons : rouges, lisses.
Yeux : iris rouge orangé.
Bec : corne foncée, court et assez fort.
Cuisses : bien dégagées.
Tarses : gris clair, rosés sur les côtés (gris plus soutenu pour la variété noire) fins, lisses, longueur moyenne.
Doigts : 4, semelle claire.
Plumage : assez serré au corps, très peu de duvet, sans bouffant.

Maturité sexuelle : 5 mois

La particularité du coq est de fournir des plumes du camail, du dos, des couvertures et des lancettes possédant des qualités recherchées par les pêcheurs soit : solidité, brillance, souplesse avec un duvet réduit.

Caractéristiques de la poule

Mêmes caractéristiques que le coq en tenant compte des différences sexuelles.

Dos moins incliné.

Queue semi-ouverte.

Crête simple et droite, tolérée penchée.

Maturité sexuelle : 5 mois pour les premiers œufs

Ponte : 170 œufs /an, blanc rosé

Couvaison : C’est une bonne couveuse et une bonne mère.

COMPORTEMENT ET CARACTERE
ASPECT GENERAL STANDARD DE RACE
20200318_162628.jpg
bottom of page